Confinement et opportunités

14 avril 2020

Confinement et opportunités

Rester « cloitré » chez soi pendant plusieurs semaines, c’est inédit et peut être générateur de stress, d’angoisse. Mais il est possible de combattre cela.

Et si le confinement était aussi un moyen de se recentrer sur soi, sur les autres et sur des valeurs fondamentales ?

Quelques idées et ressources pour s’occuper


Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnalités offrent des recettes de cuisine, de la méditation, de l’initiation au Yoga ou encore  des séances de sport en ligne.

Le confinement peut être le moment idéal pour suivre des milliers de cours en ligne, appelé Mooc disponible sur la toile. La plateforme officielle s’appelle France Université Numérique (www.fun-mooc.fr).

Profitez de ce temps là pour visiter de nombreux musées qui proposent des visites virtuelles comme par exemple le musée du Louvre (www.louvre.fr). À découvrir ou à redécouvrir !

L'UNESCO a eu la grande idée de donner accès gratuitement à la bibliothèque numérique mondiale sur Internet. Un beau cadeau à toute l'humanité ! Voici le lien : https://www.wdl.org/fr pour la France. Il rassemble des cartes, des textes, des photos, des enregistrements et des films de tous les temps et explique les joyaux et les reliques culturelles de toutes les bibliothèques de la planète, disponible en sept langues.

La fnac a mis une sélection de 500 livres gratuits a télécharger, voici le lien : https://livre.fnac.com/n309183/Tous-les-Ebooks-gratuits

Il importe aussi de garder le contact avec le monde extérieur. Rester chez nous ne veut pas dire se couper des autres.

Plusieurs applications permettent de converser par vidéo (Skype, Facetime, Zoom, Hoiseparty, etc.). Alors pourquoi ne pas organiser des apéros virtuels, des Quizz à distance, jouer au Scrabble par Skype grâce au partage d’écrans ?

Enfin et avant tout, soyons solidaires, en pensant à maintenir le lien avec ceux qui sont seuls, notamment les plus âgés, mais aussi en se rendant disponibles pour ceux qui en auraient besoin en dehors de notre cercle proche.

Et ne pas oublier que comme toute crise, celle-ci peut nous faire grandir.

Lire aussi